Un « Hold-Up » sous nos yeux stupéfaits

Le film “ Hold-Up ” met le projecteur sur la crise du Coronavirus et prétend révéler son lot de corruptions, mensonges, manipulations, en esquissant la forme d’un documentaire. Il est issu d’un projet participatif autour du réalisateur Pierre Barnérias.

Rétrospective

La pandémie (1) du Covid-19 (2), arrivée en France en 2020, a été jonchée d’échanges contradictoires vécus comme un “ Hold-Up ” aux yeux du réalisateur. Professeurs, médecins, docteurs, hommes politiques et pseudos experts, sont intervenus quotidiennement en Multimédia. Et depuis la révélation du virus au grand public, nous avons tous pu constater des incohérences dans les informations transmises ainsi que dans les actions en découlant. Par ailleurs, comme l’a si bien dit le sociologue et philosophe politique Alexis de Tocqueville (1805-1859), ” Ce qu’il y a souvent de plus difficile à apprécier et à comprendre, c’est ce qui se passe sous nos yeux ”.

Cependant, heureusement pour l’humanité, d’exemplaires résistants, très hautement qualifiés et reconnus, se sont fait entendre. Les professeurs Raoult, Perronne, Toussaint et Douste-Blazy (ministre de la Santé entre 1993-1995 et 2004-2005) entre autres, nous ont averti directement par internet, chiffres à l’appui, pour informer et rassurer de façon adéquate. Et ce malgré l’adversité. Malgré un apparent monologue médiatique de masse, cherchant à discréditer ces spécialistes et à désinformer l’opinion. Mais pourquoi désinformer ? Au bénéfice de qui ?

En effet nos honnêtes et intègres scientifiques se sont même retrouvés discrédités par l’affaire du Lancet. La vérité ressortira quelques jours plus tard. L’article frauduleux sera ensuite rétracté de la prestigieuse revue médicale, une des plus anciennes et des plus respectées au monde.

Incohérences et conflits d’intérêts

Même le Conseil scientifique censé piloter la pandémie est ouvertement accusé d’incompétence et de conflits d’intérêts. Mais alors, que penser de toutes ces informations ? Comment est-ce possible ? Qui croire ? Quoi faire ?

Et bien, malgré l’intense apparence à vouloir apporter un éclairage, objectif et constructif, qui permettrait de mettre à jour toutes les donnés avancées puis d’en discuter par la suite, aucune réponse n’est apportée par le film. Nous y voyons des mises en abîmes de doutes, engendrant de la culpabilité, du ressentiment, de l’apitoiement, de la colère. Le spectateur est alors mis en position de victime, dénuée de tout moyen de défense. Voire coupable des événements et de sa propre inaction, à travers un long métrage de 2h43, s’appuyant sur un montage ayant les aspects d’un documentaire, mais sans en avoir le nécessaire contradictoire.

Analyse de l'origine du virus C-19 jusqu'au dangereux opportunisme politique abusif
Hold-Up, analyse de l’origine du virus C-19 jusqu’aux abus de pouvoir

Hold-Up ” est produit par Christophe Cossé (Tomawak), Nicolas Réoutsky (T Prod), plus les généreux fonds récoltés à l’aide des plate-forme participatives Ulule et Tipeee. Le film entend analyser les événements troubles, cumulés depuis 2019, autour du Covid-19. Ces différents éléments factuels juxtaposés, dessineraient sous les projecteurs, tous les paramètres d’un incroyable et redoutable braquage International. Covid, Hydroxychloroquine, big pharma, Bilderberg, Bill Gates, soumission capitaliste des masses, nanoparticules, hyper-connexion 5G, eugénisme, … Comme un parfum aux émanations de George Orwell (1903 – 1950) et d’Aldous Huxley (1894 – 1963), auteurs de deux grands romans d’anticipation. Et nous payerions les conséquences de ce casse social et sociétal, tout autour de notre Terre-Mère. D’où notre attention et interrogations.

Informer pour agir

Ainsi, dans un mélange de mises en situation, d’archives et d’ITW, avec une inquiétante et incessante musique sensationnaliste en fond sonore, les participants témoignent d’incohérences qu’ils ont constatés et mis à jour. Preuves à l’appui, les intervenants expliquent ce qui les pousse à mener bataille, malgré les menaces que subiraient certains d’entre eux. Selon Christophe Cossé “ Il faut bien comprendre que la privation de nos droits, de nos libertés, de nos choix est un hold-up. Nous aurions pu intituler ce film « Coup d’État ».

Néanmoins, rappelons qu’un « documentaire » incluant une musique sensationnaliste en fond sonore, n’est justement plus vraiment un documentaire, mais plutôt un film à tendance fiction. Et en effet, la réalité sait souvent dépasser la fiction. L’actuel Empire du milieu ne représente-t-il pas une sorte de laboratoire fusionnant “ Le meilleur des mondes ” et “ 1984 ” des deux auteurs cités précédemment  ? Il est cependant nécessaire de distinguer documentaire et fiction. Le risque étant d’être catalogué au rayon complotiste.

Car dans une dynamique d’analyse et de lutte pour une vie plus adéquate, il est indispensable d’y voir clair, de ne pas se tromper d’objectif, de problème, ni d’ennemi. Le complotisme s’avère très utile au capitalisme, parce qu’il brouille la réalité du problème, grossit la difficulté et favorise par conséquent la résignation.

Interview sur l’origine du virus avec la généticienne Alexandra Henrion-Caude, participante au film

 

Or, avertis par des lanceurs d’alertes, puis informés par des journalistes d’investigation et des scientifiques, sans conflits d’intérêts, nous pouvons agir de façon adéquate. Avertis par des fictions projetant des hypothèses futuristes, nous pouvons choisir de faire autrement, faire en sorte d’en prémunir l’humanité. Tandis que l’inverse peut résulter en effet ” Pierre et le loup ”.

Volonté d’informer dans l’urgence, de lancer une alerte, ou de créer un   bad buzz ” autour d’un film à titre choc ? L’occasion est maintenant donnée à chacun-e de se faire son opinion, en son âme et conscience. Et personne ne pourra dire : Je ne l’ai pas vu venir car je ne savais pas.

Ceci dit, il est enfin opportun de reprendre les mots de Catherine Fitts, en fin de film : “ Le ciment qui crée notre civilisation est l’Amour. ”  Aimons-nous donc ! Et restons éveillés !

Manoc DDS.

Notes :

(1) Pandémie : Une pandémie (du grec pan = tout et demos = peuple) est une épidémie qui s’étend à la quasi-totalité d’une population d’un continent ou de plusieurs continents, voire dans certains cas de la planète.

Plusieurs pandémies ont touché l’humanité : la peste noire (ou peste bubonique) qui a causé plusieurs millions de morts en Europe, entre 1346 et 1350, la grippe espagnole de 1918 à 1920 qui a fait 15 millions de morts en se propageant depuis la Chine vers le Japon, la Russie, l’Europe puis l’Amérique du Nord.

(2) Concernant le Covid-19, des taux de mortalité très alarmants ont quotidiennement été relayés par les médias, tout autour du globe depuis le début de l’année 2020. De nombreux lanceurs d’alertes ont soulevé qu’il y avait de fortes incohérences dans les comptes. En effet, il est primordial de distinguer les décès « avec le Covid-19, ou SARS-Cov2 », des décès « du Covid-19 ». Les chiffres auraient donc été accentués de près de 90% ? Finalement, le temps donnerait raison à ceux qui passaient pour ridicules, voire dangereux ?