« Retour de flamme » au cinéma le 8 mai

Une belle comédie romantique de Juan Vera, réaliste et toute en finesse.

« Retour de flamme » raconte l’histoire de Marcos (Ricardo Darín) et Ana (Mercedes Morán), un couple de bourgeois de Buenos Aires avec la cinquantaine. Tout va pour le mieux. Mais, lorsque leur fils unique, Luciano (Andrés Gil), s’envole du foyer familial argentin pour poursuivre ses études en Espagne, la vie du couple bascule.

Marcos-et-Ana
Marcos et Ana à l’aéroport

Car au bout de 25 ans de mariage leur maison semble vide, la routine s’installe, leur vie change. Des questions existentielles surgissent. Marcos et Ana s’interrogent sur leurs envies. L’ennui surgit. Alors le couple décide de se séparer à l’amiable.

Retour de flamme – le célibat n’est pas toujours simple

Ensuite Marcos et Ana essaient, chacun à leur manière, de trouver le bonheur et de se reconstruire. Mais la liberté du célibataire s’avère aussi compliquée. Les années passent. Puis, avec le temps, Marcos et Ana se questionnent : pourquoi se sont-ils éloignés ? Ainsi, dans un scénario co-écrit avec Daniel Cúparo, le réalisateur Juan Vera montre l’état d’esprit individuel des personnages sans parti pris.

Juan-Vera
Juan Vera, réalisateur

Avec « Retour de flamme » Juan Vera signe son premier long métrage en tant que réalisateur. Jusque là cet Argentin s’est fait remarquer comme producteur de cinéma. Parmi d’autres films il a produit, par exemple : Los que aman odian (2017), Elefante blanco (2012), Carancho (2010), Le Fils de la mariée (2001).

Enfin « Retour de flamme » est un film optimiste, drôle, un peu dans le style de Woody Allen, avec des répliques pertinentes, des acteurs remarquables, et de la bonne musique.

NOLDS.